Retour aux résultats Version imprimable







Rue Rose-Ouellette


Origine et signification Ce nom rappelle le souvenir de Rose Ouellette (Montréal, 1903 – id., 1996), surnommée « La Poune ». Elle œuvra pendant plus de soixante-dix ans dans le milieu artistique québécois, notamment comme interprète, comédienne et administratrice. Rose Ouelette débute sa carrière dans le vaudeville vers la fin de la décennie 1910 et à la suggestion de son partenaire de scène, Olivier Guimond père surnommé « Ti-Zoune », elle adopte son fameux nom d’artiste « La Poune ». Cette dernière y connaîtra tant de succès qu’elle se méritera le titre de reine du burlesque. Rose Oulette fut aussi directrice du théâtre Cartier à Saint-Henri, de 1928 à 1936, et du théâtre National de Montréal, de 1936 à 1948. Elle a su aussi s'imposer à la télévision, notamment dans Rue des Pignons, Les Brillant et Les Moineau et les Pinson. Avec ses collègues Manda Parent, Juliette Huot, Juliette Pétry, Gilles Latulippe et Olivier Guimond fils, La Poune fera rire des générations de Québécois. En 1985, Rose Ouellette a reçu la Rose d'or, un prix décerné par le vote populaire, et, en 1990, l'Ordre national du Québec.

Date d'officialisation 1999-02-05

Spécifique Rose-Ouellette

Générique (avec ou sans particules de liaison) Rue

Type d'entité Rue

Région administrative Montréal

Municipalité régionale de comté (MRC) Hors MRC

Municipalité Montréal (Ville) (Montréal)

Code géographique de la municipalité 66023

Dans une adresse, on écrirait, par exemple : 10, rue Rose-Ouellette

Sur un panneau de signalisation routière, on écrirait, par exemple : Rue Rose-Ouellette

Le nom en rouge correspond à la municipalité qui existait avant les fusions municipales. Dans une adresse, il faut continuer d'utiliser le nom de cette ancienne municipalité.

Nouvelle recherche

Date de la dernière mise à jour : décembre 2018

Québec

© Gouvernement du Québec, 2012