Retour aux résultats Version imprimable







Rue Baudelaire


Origine et signification Cette rue est située dans un secteur où les voies de communication sont identifiées par des noms d'auteurs francophones.

Charles Baudelaire (Paris, France, 1821 – Paris, 1867) était poète et traducteur. En 1836, il entreprend des études au lycée Louis-le-Grand. Malgré son renvoi pour indiscipline, il obtient son diplôme en 1839. Après cet épisode, Baudelaire mène une vie de bohême, imprégnée par la littérature. Dès 1842, il commence la rédaction de plusieurs poèmes qu'il réunit dans le recueil Les fleurs du mal (1857). Son œuvre, partagée entre les dualités telles l'horreur et l'extase, est condamnée dès sa publication pour offense à la morale religieuse et publique. Baudelaire doit retirer six poèmes, ce qu'il fait en 1861. En effet, il publie une seconde édition modifiée et il choisit d'intégrer de nouveaux textes. Il souhaitait produire une troisième édition remaniée et définitive, mais il meurt avant l'exécution de son projet. Outre Les fleurs du mal, Baudelaire édite aussi Les paradis artificiels (1860). En 1869, Le spleen de Paris est publié, à titre posthume. Entre 1856 et 1865, il se consacre à la traduction des œuvres d'Edgar Allan Poe, notamment, Histoires extraordinaires.

Date d'officialisation 1999-04-30

Spécifique Baudelaire

Générique (avec ou sans particules de liaison) Rue

Type d'entité Rue

Région administrative Lanaudière

Municipalité régionale de comté (MRC) Les Moulins

Municipalité Mascouche (Ville)

Code géographique de la municipalité 64015

Dans une adresse, on écrirait, par exemple : 10, rue Baudelaire

Sur un panneau de signalisation routière, on écrirait, par exemple : Rue Baudelaire

Nouvelle recherche