Retour aux résultats Version imprimable







Chemin Émile-Nelligan


Origine et signification Cet odonyme évoque le souvenir d'Émile Nelligan (1879-1941) le plus important poète québécois de la fin du XIXe siècle. Né à Montréal d'un père d'origine irlandaise et d'une mère canadienne-française, il deviendra membre de l'École littéraire de Montréal dès le mois de février 1897. Il y récitera sa célèbre Romance du vin, ainsi que son remarquable Vaisseau d'or au cours de séances dont plusieurs furent tenues au château De Ramezay. Déjà malade, Nelligan est conduit à la retraite Saint-Benoît en août 1899. À l'âge de 23 ans, presque toute son œuvre, environ 170 poèmes, sera déjà composée et son ami Louis Dantin en assure une première publication en 1904. En 1925, Émile Nelligan est transféré à l'hôpital Saint-Jean-de-Dieu où il demeure interné jusqu'à la fin de ses jours. Pendant son séjour, il maintiendra une certaine production littéraire qui a été recensée et publiée par Paul Wyczynski, en 1991, sous le titre d'Œuvres complètes.

Date d'officialisation 1991-04-12

Spécifique Émile-Nelligan

Générique (avec ou sans particules de liaison) Chemin

Type d'entité Chemin

Région administrative Montérégie

Municipalité régionale de comté (MRC) Vaudreuil-Soulanges

Municipalité Rigaud (Ville)

Code géographique de la municipalité 71133

Dans une adresse, on écrirait, par exemple : 10, chemin Émile-Nelligan

Sur un panneau de signalisation routière, on écrirait, par exemple : Chemin Émile-Nelligan

Nouvelle recherche

Date de la dernière mise à jour : 27 juin 2019

Québec

© Gouvernement du Québec, 2012