Retour aux résultats Version imprimable

Grande-Vallée

Origine et signification Voisine de Sainte-Madeleine-de-la-Rivière-Madeleine, en Gaspésie, à environ 80 km au nord-ouest de Gaspé, cette municipalité se trouve à l'embouchure de la rivière de la Grande Vallée.

Grande-Vallée est un toponyme ancien, car il a d'abord été attribué à la seigneurie concédée par le gouverneur général Frontenac, en 1691, à François Hazeur sous l'appellation La Grande-Vallée-des-Monts, et probablement tiré de celui de la rivière. Le cartographe N. Bellin le fait également figurer sur une carte de 1744. Au cours des siècles, ce nom de lieu a subi quelques modifications tant en anglais, « Gt Valley », qu'en français, Grand Vallée. La majorité des commentateurs s'accordent à affirmer que c'est la présence d'une large vallée très fertile formée par la rivière qui a suscité cette dénomination. Grande-Vallée s'oppose à Petite-Vallée, plus à l'est, vallée qui ne dépasse guère la dimension d'une anse.

La mission de Saint-François-Xavier-de-Grande-Vallée, fondée en 1846, a obtenu le statut officiel de paroisse en 1926 seulement, à la faveur de son érection canonique. La municipalité, dont le nom est identique à celui du bureau de poste établi en 1872, sera érigée toutefois sous l'appellation Municipalité de la Grande-Vallée – l'usage ne retenant pas l'article initial – et constitue une municipalité de paroisse dont le statut n'a été officiellement reconnu qu'en 1995. En 2005, la municipalité de la paroisse de Grande-Vallée devenait la municipalité de Grande-Vallée. Au XIXe siècle, on peut relever couramment la forme Grande-Vallée-des-Monts.

De nos jours, les Grande-Valléens voient leur économie tributaire de l'industrie de la pêche en constante régression, en raison notamment de la raréfaction des ressources de la mer.

Source :
Noms et lieux du Québec, ouvrage de la Commission de toponymie paru en 1994 et 1996 sous la forme d'un dictionnaire illustré imprimé, et sous celle d'un cédérom réalisé par la société Micro-Intel, en 1997, à partir de ce dictionnaire.

Date d'officialisation 2005-03-31

Spécifique Grande-Vallée

Générique (avec ou sans particules de liaison)

Type d'entité Municipalité

Région administrative Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine

Municipalité régionale de comté (MRC) La Côte-de-Gaspé

Municipalité Grande-Vallée (Municipalité)

Code géographique de la municipalité 03020

Latitude nord     Longitude ouest 49° 13' 00" 65° 08' 00"

Coordonnées décimales -65.13333      49.21667

Carte topographique 1/50 000 22H/03

Carte topographique 1/20 000 22H/03-0202

Ancien nom

  • Grande-Vallée  (Municipalité de paroisse)

    Il est à noter que le statut de cette municipalité a été changé le 15 janvier 2005. En effet, à cette date, la municipalité de la paroisse de Grande-Vallée est devenue la municipalité de Grande-Vallée. Voisine de Sainte-Madeleine-de-la-Rivière-Madeleine, en Gaspésie, à environ 80 km au nord-ouest de Gaspé, cette municipalité se trouve à l'embouchure de la rivière de la Grande Vallée. Grande-Vallée est un toponyme ancien, car il a d'abord été attribué à la seigneurie concédée par le gouverneur général Frontenac, en 1691, à François Hazeur sous l'appellation La Grande-Vallée-des-Monts, et probablement tiré de celui de la rivière. Le cartographe N. Bellin le fait également figurer sur une carte de 1744. Au cours des siècles, ce nom de lieu a subi quelques modifications tant en anglais, « Gt Valley », qu'en français, Grand Vallée. La majorité des commentateurs s'accordent à affirmer que c'est la présence d'une large vallée très fertile formée par la rivière qui a suscité cette dénomination. Grande-Vallée s'oppose à Petite-Vallée, plus à l'est, vallée qui ne dépasse guère la dimension d'une anse. La mission de Saint-François-Xavier-de-Grande-Vallée, fondée en 1846, a obtenu le statut officiel de paroisse en 1926 seulement, à la faveur de son érection canonique. La municipalité, dont le nom est identique à celui du bureau de poste établi en 1872, sera érigée toutefois sous l'appellation Municipalité de la Grande-Vallée – l'usage ne retenant pas l'article initial – et constitue une municipalité de paroisse dont le statut n'a été officiellement reconnu qu'en 1995. Au XIXe siècle, on peut relever couramment la forme Grande-Vallée-des-Monts. De nos jours, les Grande-Valléens voient leur économie tributaire de l'industrie de la pêche en constante régression, en raison notamment de la raréfaction des ressources de la mer.

Nouvelle recherche

Date de la dernière mise à jour : octobre 2018

Québec

© Gouvernement du Québec, 2012