Retour aux résultats Version imprimable







Rue des Peupliers


Origine et signification Le mot peuplier vient de l'ancien français peuple, traduction du latin populus, et identifie un grand arbre de la famille des salicacées. Sur le territoire québécois, il en pousse six espèces, dont deux semblent provenir de l'extérieur du pays. Il s'agit du peuplier blanc (Populus alba), planté depuis longtemps dans les vieilles municipalités du Québec, et du peuplier noir (Populus nigra), aussi appelé peuplier d'Italie (ou de Lombardie), quoique possiblement originaire d'Afghanistan. Le peuplier faux-tremble, ou tremble (Populus tremuloïdes), pouvant atteindre jusqu'à 25 mètres de hauteur, à l'écorce lisse dont la couleur varie du vert pâle au presque gris pour ensuite tourner au blanc, croît un peu partout sur les terres humides du Québec et possède un bois mou et faible, grandement utilisé dans l'industrie papetière. Le peuplier à grandes dents (Populus grandidentata) s'élève jusqu'à 25 mètres grâce à son tronc bien droit, recouvert d'une écorce lisse verte pâle ou jaunâtre. On s'en sert notamment dans la production de pâte et dans la fabrication d'allumettes. D'une hauteur pouvant presque dépasser les 50 mètres, le peuplier à feuilles deltoïdes (Populus deltoides (ou balsamifera)), nommé également liard dans l'ouest et le sud du Québec, représente l'un des plus imposants et des plus beaux arbres de la forêt laurentienne, bien que sa distribution y soit assez disséminée. On le trouve d'ailleurs essentiellement dans l'ouest du Québec jusqu'au lac Saint-Pierre. Le bois de son tronc à l'écorce grise, dont la circonférence atteint régulièrement les six mètres, sert entre autres à la fabrication du contre-plaqué. Il fut introduit en Europe sous le nom de peuplier du Canada. Finalement, le peuplier baumier (Populus balsamifera (ou tacamahacca)) - connu sous la simple dénomination de peuplier ou, dans le nord du Québec, de liard - se fait remarquer par la résine aromatique de ses bourgeons. Son tronc droit, presque cylindrique, à l'écorce brune verdâtre puis grisâtre, peut faire en sorte que l'arbre se développe jusqu'à 35 mètres au-dessus du sol. Il représente la seule espèce de feuillus pouvant être plantée avec succès dans des régions septentrionales comme l'Abitibi, le Lac-Saint-Jean ou la Côte-Nord.

Date d'officialisation 1989-02-07

Spécifique Peupliers

Générique (avec ou sans particules de liaison) Rue des

Type d'entité Rue

Région administrative Abitibi-Témiscamingue

Municipalité régionale de comté (MRC) Abitibi

Municipalité Amos (Ville)

Code géographique de la municipalité 88055

Dans une adresse, on écrirait, par exemple : 10, rue des Peupliers

Sur un panneau de signalisation routière, on écrirait, par exemple : Rue des Peupliers

Nouvelle recherche

Date de la dernière mise à jour : 12 septembre 2019

Québec

© Gouvernement du Québec, 2012