Retour aux résultats Version imprimable







Avenue Robert-Giffard


Origine et signification Ce nom rappelle le souvenir de Robert Giffard de Moncel (vers 1589-1668), originaire du Perche, une ancienne province de France. Dès 1627, il se trouvait à Québec, à titre de chirurgien de marine. À l'automne de cette même année, il passa en France pour se marier et rapporter un équipement considérable en vue d'un essai de colonisation. Au retour, il est capturé par les Kirke qui ont envahi Québec. La Compagnie de la Nouvelle-France le dédommagea de la perte de ses biens, notamment en lui accordant une seigneurie. Premier seigneur colonisateur de la Nouvelle-France, il recruta des colons dans le Perche en vue de les amener à Beauport. Dès 1634, il les installa, selon un nouveau mode d'organisation de l'espace rural, le système du rang, qui s'est par la suite étendu à toute la colonie et perpétué jusqu'à nos jours. En 1640, Giffard devint le premier médecin de l'Hôtel-Dieu de Québec. Plus tard, il obtint deux autres seigneuries : Saint-Gabriel, à Québec, en 1647, et Mille-Vaches, en aval de Tadoussac, en 1653. Dès la fondation de la Compagnie des Habitants en 1645, il s'y associa, poursuivant des activités de commerce le long du Saint-Laurent. Louis XIV lui accordera ses lettres de noblesse en 1658.

Source :
Répertoire des toponymes de la ville de Québec, site Web de la Ville de Québec (consulté le 2010-02).

Date d'officialisation 1988-06-09

Spécifique Robert-Giffard

Générique (avec ou sans particules de liaison) Avenue

Type d'entité Avenue

Région administrative Capitale-Nationale

Municipalité régionale de comté (MRC) Hors MRC

Municipalité Québec (Ville)

Code géographique de la municipalité 23027

Dans une adresse, on écrirait, par exemple : 10, avenue Robert-Giffard

Sur un panneau de signalisation routière, on écrirait, par exemple : Avenue Robert-Giffard

Nouvelle recherche

Date de la dernière mise à jour : novembre 2018

Québec

© Gouvernement du Québec, 2012