Retour aux résultats Version imprimable







Rue Saint-Vincent


Origine et signification L'origine de ce nom vient de Jean-Vincent Philippe, sieur de Hautmesnil, qui, en 1676, trace cette rue entre les terrains qu'il a lotis sur son fief. Jusqu'en 1692, la rue se rend jusqu'à la limite nord des fortifications; à cette date, les jésuites, en faisant l'acquisition du terrain au nord de la rue Notre-Dame, limitent la rue Saint-Vincent au sud de leur monastère. Avec la disparition des jésuites après la conquête, d'autres bâtiments sont construits sur le site; la rue Saint-Vincent est tributaire de ces changements. C'est ainsi que depuis le milieu du XIXe siècle, la perspective de cette rue s'ouvre sur l'imposante architecture néoclassique du vieux Palais de justice (aujourd'hui édifice Lucien-Saulnier). De nos jours, cette rue est surtout connue pour ses nombreux restaurants. Date de désignation : 1676.

Source :
Les rues de Montréal : répertoire historique, 1995.

Date d'officialisation 1990-01-25

Spécifique Saint-Vincent

Générique (avec ou sans particules de liaison) Rue

Type d'entité Rue

Région administrative Montréal

Municipalité régionale de comté (MRC) Hors MRC

Municipalité Montréal (Ville) (Montréal)

Code géographique de la municipalité 66023

Dans une adresse, on écrirait, par exemple : 10, rue Saint-Vincent

Sur un panneau de signalisation routière, on écrirait, par exemple : Rue Saint-Vincent

Le nom en rouge correspond à la municipalité qui existait avant les fusions municipales. Dans une adresse, il faut continuer d'utiliser le nom de cette ancienne municipalité.

Nouvelle recherche

Date de la dernière mise à jour : décembre 2018

Québec

© Gouvernement du Québec, 2012