Retour aux résultats Version imprimable







Rue J.-Alfred-Mousseau


Origine et signification Le nom de cette voie de communication rappelle le souvenir de Joseph-Alfred Mousseau.

Joseph-Alfred Mousseau (Berthierville, 1837 – Montréal, 1886) exerça plusieurs professions, dont celles d'avocat, journaliste, homme politique et juge. Après son admission au Barreau du Bas-Canada en 1860, il commence sa carrière à Montréal dans le cabinet Mousseau, Chapleau et Archambault. Tout en pratiquant sa profession d'avocat, Joseph-Alfred Mousseau touche au journalisme. Il devient l'un des propriétaires de même que rédacteurs du journal Le Colonisateur, publié de 1862 à 1863. Sept années plus tard, il tente à nouveau l'expérience journalistique et fonde, avec d'autres intellectuels de son époque, l'hebdomadaire L'Opinion publique. Sa carrière politique débute en 1874 lorsqu'il est élu député conservateur à la Chambre des communes dans la circonscription de Bagot. Joseph-Alfred Mousseau quitte la politique fédérale pour devenir le sixième premier ministre du Québec, en 1882. Il occupe cette fonction jusqu'en 1884, alors qu'il est nommé juge à la Cour supérieure du district de Rimouski. Comme auteur, il a publié Cardinal et Duquet victimes de 1837-1838 en 1860 et La Confédération, c'est le salut du Bas-Canada en 1867.

Source :
DICTIONNAIRE BIOGRAPHIQUE DU CANADA . [En ligne]. [biographie.ca] (Consulté le 10 mars 2016).

Date d'officialisation 1987-09-11

Spécifique J.-Alfred-Mousseau

Générique (avec ou sans particules de liaison) Rue

Type d'entité Rue

Région administrative Bas-Saint-Laurent

Municipalité régionale de comté (MRC) Rimouski-Neigette

Municipalité Rimouski (Ville)

Code géographique de la municipalité 10043

Dans une adresse, on écrirait, par exemple : 10, rue J.-Alfred-Mousseau

Sur un panneau de signalisation routière, on écrirait, par exemple : Rue J.-Alfred-Mousseau

Nouvelle recherche

Date de la dernière mise à jour : avril 2019

Québec

© Gouvernement du Québec, 2012