Retour aux résultats Version imprimable







Boulevard Laure


Origine et signification Le père Laure visita Sept-Îles à peu près à chaque année, lors de sa mission au Saguenay.

Pierre-Michel Laure (Orléans, France, 1688•—•Les Éboulements, 1738) est arrivé au pays en 1711. Il remplit diverses charges au Collège de Québec, tenu par les Jésuites, tout en poursuivant ses études théologiques. Ordonné prêtre en 1719 par monseigneur de Saint-Vallier, il sera jusqu'en 1736 affecté aux missions montagnaises du Saguenay. Cette action missionnaire l'amène à passer habituellement l'hiver à Chicoutimi et à se déplacer le reste de l'année. Nommé missionnaire avec résidence aux Éboulements en 1737, il y décède l'année suivante. Le père Laure a laissé quelques œuvres à caractère pieux et une importante Relation du Saguenay, 1720-1730, où il décrit les populations et les lieux qu'il connaît dans le vaste Saguenay. On lui doit aussi trois cartes géographiques consacrées au Domaine du Roi en Canada (entre 1731 et 1733) et une carte, datée de 1731, intitulée Cours de Pitchitaouitchetz ou du Saguenay.

Source :
Répertoire historique et géographique des noms de rues de Sept-Îles, 1974.

Date d'officialisation 1993-12-17

Spécifique Laure

Générique (avec ou sans particules de liaison) Boulevard

Type d'entité Boulevard

Région administrative Côte-Nord

Municipalité régionale de comté (MRC) Sept-Rivières

Municipalité Sept-Îles (Ville)

Code géographique de la municipalité 97007

Dans une adresse, on écrirait, par exemple : 10, boulevard Laure

Sur un panneau de signalisation routière, on écrirait, par exemple : Boulevard Laure

Nouvelle recherche

Date de la dernière mise à jour : 27 juin 2019

Québec

© Gouvernement du Québec, 2012