Retour aux résultats Version imprimable







Rue Trottier


Origine et signification Ce nom évoque le souvenir de Jean Trottier (1821-1888). Il a construit le premier moulin au confluent des rivières Nicolet et Gosselin. Ce moulin à scie, à farine, à carde et à bardeaux est disparu depuis quelques années; la route 116 traverse maintenant l'endroit où il était situé. Jean Trottier s'est procuré pour son fils, Johnny, un moulin à scie situé à proximité de la rivière Nicolet à Sainte-Hélène-de-Chester. Il y eut une agglomération de citoyens à la suite de l'arrivée du moulin et du travail qui en découlait. Les gens ont surnommé le groupement de constructions et de résidences « Trottier's Mill » et le bureau de poste a pris le nom de « Trottier ».

Source :
Alcide Fleury. Les rues d'Arthabaska, 1991.

Date d'officialisation 1990-06-20

Spécifique Trottier

Générique (avec ou sans particules de liaison) Rue

Type d'entité Rue

Région administrative Centre-du-Québec

Municipalité régionale de comté (MRC) Arthabaska

Municipalité Victoriaville (Ville)

Code géographique de la municipalité 39062

Dans une adresse, on écrirait, par exemple : 10, rue Trottier

Sur un panneau de signalisation routière, on écrirait, par exemple : Rue Trottier

Nouvelle recherche

Date de la dernière mise à jour : avril 2019

Québec

© Gouvernement du Québec, 2012