Retour aux résultats Version imprimable







Rue Paul-Émile-Corbeil


Origine et signification Le Montréalais Paul-Émile Corbeil (1908-1965) débuta comme basse en 1929 dans « Hérodiade » au théâtre Saint-Denis, puis fonda Les Grenadiers impériaux, un quatuor dont fit partie Gaston Nolin. Directeur de la station radiophonique CKAC à Montréal, il créa le personnage du « Vagabond qui chante », inspiré des textes de Jean Narrache. Pour Radio-Canada il réalisa, de 1941 à 1953, la très populaire émission « Les Joyeux Troubadours ». Professeur, il forma entre autres son propre fils, Claude. Date de désignation : 26 mars 1986.

Source :
Les rues de Montréal : répertoire historique, 1995.

Date d'officialisation 1986-08-21

Spécifique Paul-Émile-Corbeil

Générique (avec ou sans particules de liaison) Rue

Type d'entité Rue

Région administrative Montréal

Municipalité régionale de comté (MRC) Hors MRC

Municipalité Montréal (Ville) (Montréal)

Code géographique de la municipalité 66023

Dans une adresse, on écrirait, par exemple : 10, rue Paul-Émile-Corbeil

Sur un panneau de signalisation routière, on écrirait, par exemple : Rue Paul-Émile-Corbeil

Le nom en rouge correspond à la municipalité qui existait avant les fusions municipales. Dans une adresse, il faut continuer d'utiliser le nom de cette ancienne municipalité.

Nouvelle recherche