Retour aux résultats Version imprimable







Chemin du Renard


Origine et signification Dans la toponymie québécoise, le mot Renard(s) sert à dénommer des dizaines de réalités géographiques : cours d'eau, îles, lacs, pointes, voies de communication... On souligne ainsi l'existence d'un petit mammifère carnassier de la famille des canidés, apparenté au chien et au loup. Ce dernier représente toutefois son ennemi naturel. Le renard possède, parmi d'autres caractéristiques, une épaisse fourrure, un museau allongé, pointu, des oreilles triangulaires ou plus ou moins arrondies et une queue longue, très fournie. Présent un peu partout à travers le monde, il s'en trouve au moins trois espèces sur le territoire du Québec. Le renard roux (Volpes volpes), vraisemblablement le plus gros de tous avec un poids variant de 3 à 7 kg, se nourrit de certains animaux (rongeurs, batraciens, insectes, un peu de volailles), de fruits et d'œufs. Il fréquente surtout les régions boisées et agricoles. Plus petit, le renard arctique (Alopex lagopus), à l'abondant pelage blanc en hiver, se tient presque toujours dans la toundra et les secteurs côtiers du Nord. Enfin, le renard gris (Urocyon cinereoargentus) habite le sud du Québec. Les chasseurs s'intéressèrent longtemps aux fourrures des renards roux et arctiques. Le renard s'appelle ainsi depuis le XIIIe siècle (on écrivait alors renart), époque où un ouvrage - Le roman de Renart - acquit une très grande popularité. Ce récit traitait de l'antagonisme entre deux animaux symboliques : un loup puissant, cruel, borné, et un goupil, dénommé justement Renart, impressionnant de ruse et d'adresse. Le succès colossal du texte entraîna l'élimination lente et progressive du terme de la langue générale goupil au profit de renart, devenu renard vers 1530. Goupil subsiste toutefois comme nom de famille.

Date d'officialisation 1987-06-25

Spécifique Renard

Générique (avec ou sans particules de liaison) Chemin du

Type d'entité Chemin

Région administrative Lanaudière

Municipalité régionale de comté (MRC) Matawinie

Municipalité Saint-Damien (Municipalité de paroisse)

Code géographique de la municipalité 62075

Dans une adresse, on écrirait, par exemple : 10, chemin du Renard

Sur un panneau de signalisation routière, on écrirait, par exemple : Chemin du Renard

Nouvelle recherche

Date de la dernière mise à jour : mai 2019

Québec

© Gouvernement du Québec, 2012