Retour aux résultats Version imprimable







Avenue des Violettes


Origine et signification La violette, petite plante herbacée du genre « viola » et de la famille des « violacées », compte environ 300 espèces, dont 26 au Québec. Selon l'espèce, elle produirait deux types de fleurs. L'un, pétalifère, éclot au printemps et donne une fleur composée de cinq pétales violettes, blanches ou jaunes. Il s'agit vraisemblablement du type le plus connu. L'autre, cléistogame, présente une fleur sans pétales qui ne s'ouvre pas. Parmi les espèces de violettes se trouvant au Québec, mentionnons la « Violette du Canada » (Viola canadensis), la « Violette pubescente » (Viola pubescens), la « Violette agréable » (Viola blanca), la « Violette parente » (Viola sororia) et la « Violette cucullée » (Viola cucullata). Depuis 1936, cette dernière constitue l'emblème floral de la province du Nouveau-Brunswick, voisine orientale du Québec. Certaines espèces poussent presque partout sur le territoire québécois, alors que d'autres, comme la « Violette à feuilles rondes » (Viola rotundifolia) ou la « Violette affine » (Viola affinis) sont confinées à quelques régions du sud-ouest (Estrie, Montérégie, Montréal et Outaouais). Longtemps le symbole des bonapartistes et de Napoléon, que l'on surnommait « le capitaine violette », cette jolie fleur fut aussi celle de la mort infantile.

Date d'officialisation 1986-09-12

Spécifique Violettes

Générique (avec ou sans particules de liaison) Avenue des

Type d'entité Avenue

Région administrative Capitale-Nationale

Municipalité régionale de comté (MRC) Portneuf

Municipalité Saint-Raymond (Ville)

Code géographique de la municipalité 34128

Dans une adresse, on écrirait, par exemple : 10, avenue des Violettes

Sur un panneau de signalisation routière, on écrirait, par exemple : Avenue des Violettes

Nouvelle recherche

Date de la dernière mise à jour : 27 juin 2019

Québec

© Gouvernement du Québec, 2012