Retour aux résultats Version imprimable







Rue Monseigneur-Laflèche


Origine et signification Le nom de cette voie de communication rappelle le souvenir de Louis-François Laflèche.

Louis-François Laflèche (Sainte-Anne-de-la-Pérade, 1818 – Trois-Rivières, 1898) a été l'une des figures dominantes de la société québécoise à la fin du XIXe siècle. Ordonné prêtre en 1844, il accepte l'invitation de rejoindre des missionnaires qui œuvrent dans la colonie de la Rivière-Rouge, au Manitoba. Sur place, il en profite pour approfondir les langues amérindiennes et publie Notes sur la langue des Cris, en 1849. Quelques années plus tard, il est nommé vicaire général du diocèse de Saint-Boniface, mais la maladie l'empêche de poursuivre son travail. De retour au Québec en 1856, le Séminaire de Nicolet l'accueille comme professeur de mathématiques et de philosophie puis, comme préfet et supérieur de l'établissement. En 1870, Louis-François Laflèche est nommé évêque du diocèse de Trois-Rivières, fonction qu'il occupe jusqu'à son décès. Son épiscopat est marqué par ses prêches et ses écrits opposés aux idées libérales de l'époque; il devient l'une des figures de proue des ultramontains québécois, une doctrine favorable à l'autorité absolue du pape et à la suprématie du clergé sur la société civile.

Date d'officialisation 1986-12-18

Spécifique Monseigneur-Laflèche

Générique (avec ou sans particules de liaison) Rue

Type d'entité Rue

Région administrative Mauricie

Municipalité régionale de comté (MRC) Les Chenaux

Municipalité Sainte-Anne-de-la-Pérade (Municipalité)

Code géographique de la municipalité 37205

Dans une adresse, on écrirait, par exemple : 10, rue Monseigneur-Laflèche

Sur un panneau de signalisation routière, on écrirait, par exemple : Rue Monseigneur-Laflèche

Nouvelle recherche

Date de la dernière mise à jour : avril 2019

Québec

© Gouvernement du Québec, 2012