Retour aux résultats Version imprimable

Circonscription électorale de Chauveau

Origine et signification Établie en 1965, la circonscription électorale de Chauveau s'étend de la partie nord de la ville de Québec jusqu'au bassin hydrographique du lac Saint-Jean. Seule la partie sud est habitée, soit celle comprenant entre autres les secteurs de Lac-Saint-Charles, de Loretteville et de Saint-Émile de la ville de Québec ainsi que la réserve indienne de Wendake. La partie nord, où se trouve la réserve faunique des Laurentides, attire les touristes et favorise la pêche, la chasse, le ski et la villégiature. Le domaine agricole se résume à l'élevage des volailles et à la culture maraîchère. Quant au secteur industriel, il est caractérisé par l'industrie manufacturière, notamment par celle de la chaussure, à Wendake, et des munitions, à Valcartier-Village. Le nom de la circonscription évoque
Pierre-Joseph-Olivier Chauveau (1820-1890) qui fut le premier à occuper la fonction de premier ministre du Québec (1867-1873).

Source :
Noms et lieux du Québec, ouvrage de la Commission de toponymie paru en 1994 et 1996 sous la forme d'un dictionnaire illustré imprimé, et sous celle d'un cédérom réalisé par la société Micro-Intel, en 1997, à partir de ce dictionnaire.

Date d'officialisation 1985-09-05

Spécifique Chauveau

Générique (avec ou sans particules de liaison) Circonscription électorale de

Type d'entité Circonscription électorale provinciale

Région administrative Capitale-Nationale

Municipalité régionale de comté (MRC) Hors MRC

Municipalité Québec (Ville)

Code géographique de la municipalité 23027

Latitude nord     Longitude ouest 46° 54' 00" 71° 23' 00"

Coordonnées décimales -71.38333      46.9

Carte topographique 1/50 000 21L/14

Carte topographique 1/20 000 21L/14-0101

Ancien nom

  • Circonscription électorale de Vanier  (Circonscription électorale provinciale)

    Il est à noter que cette circonscription n'existe plus depuis le 1er août 2012, date à laquelle la carte électorale du Québec a été changée. Son territoire a été intégré à celui d'autres circonscriptions. Le texte qui suit est celui qui avait été rédigé pour décrire l'ancienne circonscription électorale de Vanier. Établie en 1972, cette circonscription comprend une partie de la ville de Québec, incluant le secteur de Vanier. Dans l'ensemble de cette circonscription urbaine, on relève plus de 150 entreprises manufacturières; les plus importantes concernent les produits métalliques, l'alimentation, l'imprimerie, le vêtement et le caoutchouc. Son nom rappelle la mémoire du général Georges-Philias Vanier (1888-1967). Né à Montréal, il fut militaire, diplomate et le dix-neuvième gouverneur général du Canada (1959-1967), depuis la Confédération en 1867. Il a reçu la Croix militaire et la médaille de l'Ordre du service distingué. Enrôlé dans l'armée en 1915, il sera désigné officier fondateur du Royal 22e régiment. Il se distingua en France où il fut gravement blessé au combat. Après la Première Guerre mondiale, il est nommé délégué à la Société des Nations et accède au poste de ministre du Canada en France en 1939. En 1943, il sera accrédité auprès du Comité français de la libération à Alger. Nommé ambassadeur du Canada à Paris à partir de 1944, il occupera ce poste jusqu'en 1953. Au cours de la Deuxième Guerre mondiale, il publie, la même année, soit 1944, Paroles de guerre et Un Canadien parle aux Français.

Nouvelle recherche

Date de la dernière mise à jour : novembre 2018

Québec

© Gouvernement du Québec, 2012