Retour aux résultats Version imprimable







Rue Chauveau


Origine et signification Ce nom de voie de communication rappelle la mémoire de Pierre-Joseph-Olivier Chauveau (Charlesbourg, 1820 - Québec, 1890), avocat. Il a dirigé le premier gouvernement du Québec, en 1867, au début de la Confédération canadienne. Il occupa cette charge de premier ministre jusqu'en 1873; il assuma en même temps les fonctions de secrétaire provincial et de responsable de l'Éducation. Il avait d'ailleurs été surintendant de l'Instruction publique (1855-1867) et fondateur des écoles normales au Québec. Antérieurement, il avait été élu député de Québec de 1844 à 1855. Il fut notamment solliciteur général du Bas-Canada de 1851 à 1853. Il fut également sénateur, shérif de Montréal de 1877 à 1890 et professeur de droit romain (1878) à l'Université Laval de Montréal où il devint doyen de la Faculté de droit en 1884. Comme écrivain, on lui doit le roman Charles Guérin (1853), un recueil de poèmes, quelques biographies, dont celle de François-Xavier Garneau, des discours et conférences, un recueil de souvenirs et de légendes, quelques essais et de très nombreux articles de journaux.

Source :
DESCHÊNES, Gaston, sous la direction de. Dictionnaire des parlementaires du Québec, 1792-1992. Sainte-Foy, Presses de l'Université Laval, 1993. 859 p.

Date d'officialisation 1985-09-05

Spécifique Chauveau

Générique (avec ou sans particules de liaison) Rue

Type d'entité Rue

Région administrative Saguenay–Lac-Saint-Jean

Municipalité régionale de comté (MRC) Hors MRC

Municipalité Saguenay (Ville) (Jonquière)

Code géographique de la municipalité 94068

Dans une adresse, on écrirait, par exemple : 10, rue Chauveau

Sur un panneau de signalisation routière, on écrirait, par exemple : Rue Chauveau

Le nom en rouge correspond à la municipalité qui existait avant les fusions municipales. Dans une adresse, il faut continuer d'utiliser le nom de cette ancienne municipalité.

Nouvelle recherche