Retour aux résultats Version imprimable







Rue Alexis-le-Trotteur


Origine et signification Ce nom évoque le souvenir d'Alexis Lapointe, dit Alexis le Trotteur (La Malbaie, 1860 - Alma, 1924). Il est devenu un personnage du folklore québécois. Ses exploits physiques ont tellement été amplifiés qu'il devient difficile de séparer la réalité du mythe. Il a affronté à la course de nombreux chevaux, qu'il aurait battus, dont le plus bel étalon du seigneur Duggan de La Malbaie. C'est pour cela qu'on le connaît sous divers noms : le Surcheval, le Centaure, le Cheval du Nord. À Saguenay, une exposition inaugurée en 1999, Alexis le Trotteur : Athlète ou centaure, permet de voir son squelette et des objets lui ayant appartenu.

Alexis Lapointe, dit Alexis le Trotteur(La Malbaie, 1860 - Alma, 1924) est devenu le personnage légendaire aussi dénommé le « Cheval du Nord ». C'est à sa réputation de coureur rapide qu'il doit ces surnoms. Alexis le Trotteur se découvrit aussi un métier dans la fabrication de fours à cuire le pain et sa réputation dans ce domaine ne fut jamais contestée de même que celle d'avoir roulé sa bosse un peu partout en ne restant pas plus d'une saison au même endroit : à La Malbaie, à Amqui, à Grande-Baie (aujourd'hui La Baie), à Jonquière, à Alma, à Bagotville et probablement dans le Maine et le Vermont.

Source :
GAUTHIER, Serge, Le légendaire Alexis Lapointe dit le Trotteur (1860-1924). Mythes et réalités au sujet du Cheval du Nord, [www.encyclobec.ca/main.php?docid=164]. (Consulté le 2008-09-03).

Date d'officialisation 1985-09-05

Spécifique Alexis-le-Trotteur

Générique (avec ou sans particules de liaison) Rue

Type d'entité Rue

Région administrative Saguenay–Lac-Saint-Jean

Municipalité régionale de comté (MRC) Hors MRC

Municipalité Saguenay (Ville) (Jonquière)

Code géographique de la municipalité 94068

Dans une adresse, on écrirait, par exemple : 10, rue Alexis-le-Trotteur

Sur un panneau de signalisation routière, on écrirait, par exemple : Rue Alexis-le-Trotteur

Le nom en rouge correspond à la municipalité qui existait avant les fusions municipales. Dans une adresse, il faut continuer d'utiliser le nom de cette ancienne municipalité.

Anciens noms

  • Rue de la Pyrolyse

  • Rue de l'Électrolyse

Nouvelle recherche