Retour aux résultats Version imprimable

Bécancour

Origine et signification MRC de 1 137 km² située dans la région administrative du Centre-du-Québec, sur la rive sud du Saint-Laurent, entre le fleuve et les Bois-Francs. C'est un pays typique de la Laurentie traditionnelle, avec sa succession de rangs parallèles tracés dans les basses-terres du Saint-Laurent, qu'habite une population rurale et francophone et que traversent des rivières sinueuses, comme la Bécancour. Une soixantaine d'Abénaquis résident dans la réserve indienne de Wôlinak. La MRC a succédé à la municipalité du comté de Nicolet en janvier 1982, date de son établissement. Douze municipalités dont la ville à l'origine de son nom, Bécancour, la plus populeuse, composent la MRC; elles appartenaient auparavant aux municipalités des comtés de Nicolet et de Lotbinière disparues depuis l'établissement des MRC. L'économie régionale est dominée par l'agriculture de même que par l'industrie implantée dans son parc industriel vaste et moderne et dont une aluminerie constitue l'élément le plus important. La seule centrale nucléaire du Québec, Gentilly-2, se trouve dans la MRC, à l'intérieur des limites de la ville de Bécancour.

Source :
Noms et lieux du Québec, ouvrage de la Commission de toponymie paru en 1994 et 1996 sous la forme d'un dictionnaire illustré imprimé, et sous celle d'un cédérom réalisé par la société Micro-Intel, en 1997, à partir de ce dictionnaire.

Date d'officialisation 1985-03-07

Spécifique Bécancour

Générique (avec ou sans particules de liaison)

Type d'entité Municipalité régionale de comté

Région administrative Centre-du-Québec

Municipalité régionale de comté (MRC) Bécancour

Municipalité Sainte-Marie-de-Blandford (Municipalité)

Code géographique de la municipalité 38015

Latitude nord     Longitude ouest 46° 19' 00" 72° 11' 00"

Coordonnées décimales -72.18333      46.31667

Carte topographique 1/50 000 31I/08

Carte topographique 1/20 000 31I/08-0102

Nouvelle recherche

Date de la dernière mise à jour : septembre 2017

Québec

© Gouvernement du Québec, 2012