Retour aux résultats Version imprimable







Rue Hémon


Origine et signification Louis Hémon (1880-1913), né à Brest (France), était romancier et journaliste. Il vécut brièvement au Québec. Il est célébre pour son roman posthume Maria Chapdelaine. Après avoir résidé à Londres de 1903 à 1911, il s'embarque à Liverpool le 12 octobre 1911 à destination de Québec. Au cours de la traversée, il fait la connaissance d'un prêtre eudiste, Jean-Marie Leventoux, qui le renseigne sur la Côte-Nord, le Saguenay et le Lac-Saint-Jean. Après un bref séjour à Québec, Hémon s'installe à Montréal où il travaille quelque temps pour une société d'assurances. Dès le mois de juin 1912, il prend la direction de La Tuque, puis de Roberval, pour finalement travailler comme engagé chez Samuel Bédard, à Péribonka. C'est à ce dernier endroit que Louis Hémon situera l'action de son roman, dactylographié à Montréal, entre le début d'avril et le 24 juin 1913. Parti pour l'Ouest canadien, il est heurté par un train le soir du 8 juillet suivant, à Chapleau, dans le Nord de l'Ontario, où il est inhumé. Traduit en plusieurs langues, Maria Chapdelaine a connu d'innombrables éditions dont quelques-unes ont été illustrées par des artistes comme Suzor-Coté et Clarence Gagnon.

Date d'officialisation 1981-12-03

Spécifique Hémon

Générique (avec ou sans particules de liaison) Rue

Type d'entité Rue

Région administrative Saguenay–Lac-Saint-Jean

Municipalité régionale de comté (MRC) Hors MRC

Municipalité Saguenay (Ville) (Jonquière)

Code géographique de la municipalité 94068

Dans une adresse, on écrirait, par exemple : 10, rue Hémon

Sur un panneau de signalisation routière, on écrirait, par exemple : Rue Hémon

Le nom en rouge correspond à la municipalité qui existait avant les fusions municipales. Dans une adresse, il faut continuer d'utiliser le nom de cette ancienne municipalité.

Nouvelle recherche