Retour aux résultats Version imprimable







Rue Mercier


Origine et signification Honoré Mercier (Saint-Athanase, 1840 - Montréal, 1894), avocat et journaliste, est le neuvième premier ministre du Québec (1887-1891). Élu d'abord député libéral à la Chambre des communes dans la circonscription de Rouville (1872-1874), il est par la suite élu député libéral à l'Assemblée législative dans celle de Saint-Hyacinthe (1879-1890). Dès 1883, il devient chef de l'opposition libérale. En réaction à la pendaison de Louis Riel, il fonde le Parti national en 1885 pour regrouper les conservateurs et les libéraux canadiens-français. Le 29 janvier 1887, il accède au poste de premier ministre du Québec. Durant son mandat, il s'intéresse au développement de la colonisation et crée, en 1888, le ministère de l'Agriculture et de la Colonisation, dont le sous-ministre est le curé Antoine Labelle. Il est reconnu pour avoir été le premier chef de gouvernement à parler d'autonomie provinciale et est considéré comme le père du nationalisme québécois. Il achève sa carrière politique comme député dans la circonscription de Bonaventure.

Date d'officialisation 1983-11-03

Spécifique Mercier

Générique (avec ou sans particules de liaison) Rue

Type d'entité Rue

Région administrative Montérégie

Municipalité régionale de comté (MRC) Les Maskoutains

Municipalité Saint-Hyacinthe (Ville)

Code géographique de la municipalité 54048

Dans une adresse, on écrirait, par exemple : 10, rue Mercier

Sur un panneau de signalisation routière, on écrirait, par exemple : Rue Mercier

Nouvelle recherche