Retour aux résultats Version imprimable







Chemin de Planches


Origine et signification Ce nom a été donné parce qu'on avait dû poser des planches sur le chemin qui se trouvait sur un terrain marécageux, pour permettre aux voituriers d'y circuler. À cet égard, on rapporte que : trois membres de la congrégation de Notre-Dame-de-Montréal, les sœurs Saint-Alphonse-de-Liguori, Saint-Cyrille et Sainte-Angelina, étaient parties de Montréal en août 1862 jusqu'à Port Lewis. Il fallut trois heures pour franchir la distance de 13 km entre Saint-Anicet et Huntingdon. Il avait plu toute la journée. Le cheval avait calé jusqu'aux flancs dans la terre noire. Des arbres durent être abattus, leurs troncs furent roulés sur la voie de communication et des madriers y furent déposés pour permettre aux voyageuses de progresser jusqu'à leur destination.

Source :
Robert PAYANT, Le légendaire du Haut-Saint-Laurent, 2010, p. 163-164.

Date d'officialisation 1982-02-04

Spécifique Planches

Générique (avec ou sans particules de liaison) Chemin de

Type d'entité Chemin

Région administrative Montérégie

Municipalité régionale de comté (MRC) Le Haut-Saint-Laurent

Municipalité Sainte-Barbe (Municipalité)

Code géographique de la municipalité 69065

Dans une adresse, on écrirait, par exemple : 10, chemin de Planches

Sur un panneau de signalisation routière, on écrirait, par exemple : Chemin de Planches

Nouvelle recherche