Recherche avancée

Actualités

M. Robert Vézina, chevalier de l’Ordre des arts et des lettres de la République française

Le 27 mai dernier, le président-directeur général de l’Office québécois de la langue française et président de la Commission de toponymie, M. Robert Vézina, a été nommé chevalier de l’Ordre des arts et des lettres de la République française. En lui décernant cette distinction, le gouvernement français a tenu à saluer sa contribution au rayonnement de la langue française.

« M. Robert Vézina, homme engagé et inspirant, a reçu une distinction prestigieuse qui confirme la reconnaissance internationale à laquelle il a su accéder. Tout au long de sa prolifique carrière – et encore aujourd’hui – M. Vézina a contribué à préserver la langue française et à la faire rayonner, ici et ailleurs dans le monde. Cet engagement suscite toute notre admiration. Source de notre identité et de notre culture, le français conserve sa vitalité et son dynamisme grâce à de passionnés défenseurs tels que lui », a souligné le ministre de la Culture et des Communications et ministre responsable de la Protection et de la Promotion de la langue française, M. Luc Fortin.

Titulaire d’un doctorat en linguistique, M. Vézina a longtemps été actif dans le domaine de la recherche en lexicologie et en lexicographie et a collaboré à plusieurs ouvrages spécialisés ainsi qu’à des dictionnaires tels que Le petit Larousse et le Dictionnaire historique du français québécois.

L’exposition à voir cette année!

C’est Le nom de lieu, signature du temps et de l’espace, présentée à La Pulperie de Chicoutimi, à Saguenay, jusqu’au 2 octobre prochain. Produite par la Commission de toponymie et le Musée de la civilisation, l’exposition présente un survol de la richesse de la toponymie du Québec.

Chroniques toponymiques

Ces hommes et ces femmes en blanc

Depuis le 9 mai dernier, et ce, jusqu’au 16, c’est la Semaine de la profession infirmière, avec comme point d’orgue la Journée internationale de l’infirmière, le 12 mai. Au Québec, on dénombre plus de 74 000 infirmiers et infirmières. Pourquoi la date du 12 mai? La toponymie du Québec rappelle-t-elle le souvenir de ces femmes et de ces hommes? Pour tout savoir, lisez notre chronique.

Suite et fin

Claude-Henri Grignon.
Claude-Henri Grignon
© Espace Claude-Henri-Grignon

Notre dernière chronique portait sur le curé Labelle, un des héros de notre histoire et un personnage important du roman Un homme et son péché, œuvre de Claude-Henri Grignon. Ce roman a été adapté plus d’une fois au cinéma et à la télévision. Ainsi, cet hiver, on a pu en voir la télésérie Les pays d’en haut à la télévision. Évidemment, Claude-Henri Grignon, décédé il y a 40 ans, est rappelé dans notre toponymie. Mais saviez-vous que les noms de quelques personnages d’Un homme et son péché identifient des lieux du Québec? Et, fait rarissime, même les jurons d’Alexis et de Séraphin désignent des lacs. Pour tout savoir, lisez notre chronique.

 

Consulter les chroniques déjà parues.

Banque de noms de lieux du Québec

Recherche avancée

Abonnement aux chroniques toponymiques

S'abonner aux chroniques toponymiques

Date de la dernière mise à jour : mai 2016

Québec

© Gouvernement du Québec, 2012