Retour aux résultats Version imprimable

Chisasibi

Origine et signification C'est en 1978 qu'une entente fut conclue entre les Cris de Fort George, les différents paliers de gouvernement et Hydro-Québec pour procéder au déménagement de ce village. Situé sur l'île de Fort George, à l'embouchure de la Grande Rivière, Fort George était menacé par les aménagements hydroélectriques qu'on s'apprêtait à réaliser sur le cours d'eau. On s'entendit donc pour relocaliser à 7 km environ, en amont sur la rivière, le nouveau village auquel les Cris attribuèrent le nom Chisasibi, qui signifie précisément « la grande rivière ». Sa proximité de la centrale Robert-Bourassa (anciennement La Grande-2), à laquelle elle est reliée par la route, sa population et ses installations commerciales, administratives, hospitalières et scolaires modernes font de Chisasibi une communauté de premier plan dans le Nord québécois. En plus, cependant, de cette activité socio-économique intense, les activités traditionnelles de trappage, de piégeage, de chasse et de pêche continuent de caractériser Chisasibi. La chasse à la sauvagine, entre autres, représente une source d'alimentation importante pour la population crie du village, mais aussi pour la petite communauté inuite installée en permanence à Chisasibi.

À part le village cri de Chisasibi, établi sur les terres de catégorie 1A telles que définies dans la Convention de la Baie-James et du Nord québécois, deux entités administratives d'importance et portant aussi le nom Chisasibi sont présentes dans l'espace environnant. Il s'agit de la municipalité de village cri établie sur les terres de catégorie 1B et de la réserve de chasse et de pêche. Les terres de catégorie 1A sont celles habitées par les membres de communautés cries; l'administration, la régie et le contrôle en ont été transférés par le Québec au gouvernement fédéral pour l'usage exclusif de la communauté autochtone qui y réside. Quant aux terres 1B, elles sont détenues en pleine propriété par des corporations publiques formées des membres de la communauté autochtone résidant sur les terres 1A, habituellement adjacentes. Sous juridiction québécoise, chacune des corporations ne peut vendre ou céder du terrain qu'au Québec.

Source :
Noms et lieux du Québec, ouvrage de la Commission de toponymie paru en 1994 et 1996 sous la forme d'un dictionnaire illustré imprimé, et sous celle d'un cédérom réalisé par la société Micro-Intel, en 1997, à partir de ce dictionnaire.

Date d'officialisation 1979-08-27

Spécifique Chisasibi

Générique (avec ou sans particules de liaison)

Type d'entité Village cri

Région administrative Nord-du-Québec

Municipalité régionale de comté (MRC) Hors MRC

Municipalité Chisasibi (Terres réservées aux Cris)

Code géographique de la municipalité 99814

Latitude nord     Longitude ouest 53° 47' 00" 78° 54' 00"

Coordonnées décimales -78.9      53.78333

Carte topographique 1/50 000 33E/15

Carte topographique 1/20 000 33E/15-0101

Nouvelle recherche

Date de la dernière mise à jour : décembre 2018

Québec

© Gouvernement du Québec, 2012