Retour aux résultats Version imprimable

Saint-Ferréol-les-Neiges
Nécessite l'installation du plugiciel Google Earth

Origine et signification C'est à 48 km de Québec et à juste au nord-est de Beaupré, que se niche cette municipalité, sur les contreforts est du mont Sainte-Anne, à l'ouest de Saint-Tite-des-Caps. D'abord exploré en 1693 par le chanoine Louis Soumande (1652-1706), à l'occasion d'une expédition de chasse, le territoire, baigné par la rivière Sainte-Anne qui coule dans sa partie est, reçoit dès 1728 quelques familles qui s'y installent à l'invitation des dirigeants du Séminaire de Québec, propriétaire de l'endroit; ces gens venaient pour la plupart de l'île d'Orléans. En 1801, la paroisse de Saint-Ferréol voit le jour et sera officiellement instaurée en 1871, par suite de son détachement des paroisses de Saint-Joachim et de Sainte-Anne-de-Beaupré. Cette appellation, reprise en 1845, puis en 1855 sous la forme Saint-Féréol tant par le bureau de poste que par la municipalité de paroisse, sera arrêtée dans sa forme actuelle en 1978, laquelle apportait une correction à la graphie Saint-Féréol(un seul r)-les-Neiges fixée en 1969. Cette hésitation orthographique est tributaire de l'origine dénominative des lieux identifiés en l'honneur de Jean Lyon de Saint-Ferréol (1692-après 1744), qui signait son patronyme tantôt avec un seul r, tantôt en le redoublant. Cet ancien supérieur du Séminaire de Québec (1726-1734) arrive au Canada en 1726, occupe le poste de grand vicaire de l'évêque de Québec (1734-1735) et de curé de Québec avant de retourner en France en 1737. La paroisse avait été érigée sur le fief du Séminaire, la seigneurie de la Côte-de-Beaupré. Les Neiges soulignent la prospérité fondée sur la qualité de la neige que l'on retrouve sur le mont Sainte-Anne et qui attire plusieurs touristes d'hiver au pays des Saint-Ferréolais. En France, par ailleurs, on retrouve un phénomène similaire avec des appellations comme Fay-le-Froid (Haute-Loire) et Saint-Paul-le-Froid (Isère). Saint-Ferréol-les-Neiges est jumelée avec Clusaz en France.

Source : Noms et lieux du Québec, ouvrage de la Commission de toponymie paru en 1994 et 1996 sous la forme d'un dictionnaire illustré imprimé, et sous celle d'un cédérom réalisé par la société Micro-Intel, en 1997, à partir de ce dictionnaire.

Date d'officialisation 1976-12-24

Spécifique Saint-Ferréol-les-Neiges

Générique (avec ou sans particules de liaison)

Type d'entité Municipalité

Région administrative Capitale-Nationale

Municipalité régionale de comté (MRC) La Côte-de-Beaupré

Municipalité Saint-Ferréol-les-Neiges (Municipalité)

Code géographique de la municipalité 21010

Longitude ouest     Latitude nord 70° 51' 00" 47° 07' 00"

Coordonnées décimales -70.85, 47.11666

Carte topographique 1/50 000 21M/02

Carte topographique 1/20 000 21M/02-0101

Ancien nom

  • Saint-Féréol  (Municipalité de paroisse)

Nouvelle recherche

Date de la dernière mise à jour : octobre 2014

Québec

© Gouvernement du Québec, 2012