Retour aux résultats Version imprimable

Saint-Simon-les-Mines

Origine et signification Parcouru par la rivière Gilbert, ce territoire de la Beauce, situé à 12 km à l'est de Beauceville, occupe une superficie de près de 45 km² dans la partie nord de la MRC de Beauce-Sartigan.

En 1834, on découvre une pépite d'or dans le lit de la rivière Touffe-de-Pins, plus tard connue sous le nom Gilbert, dans le territoire actuel de Notre-Dame-des-Pins. À compter de 1846, on assiste à une véritable « ruée » de chercheurs d'or en Beauce, attirés par la perspective de faire rapidement fortune. Après une série de hauts et de bas, le tout se termine à l'aube du XXe siècle, avec l'abandon de toute forme d'exploitation de la part de la Dominion Gold Fields en 1911.

Or, en 1918, le curé de Beauceville, Louis-Zoël Lambert, se porte acquéreur d'un terrain appartenant à une compagnie minière. Les habitations des mineurs sont alors démolies et une chapelle est construite. Les lieux prennent par la suite la dénomination Les Mines qu'ils conserveront jusqu'en 1928. À l'époque de l'or, le site était connu sous le nom Rivière-Gilbert et comptait notamment un village minier plus ou moins anarchique, un bureau de poste et un arrêt ferroviaire. C'est dans le prolongement de cette fièvre aurifère que sera créée, en 1928, la paroisse de Saint-Simon. La même année, le bureau de poste, ouvert en 1881 sous l'appellation River Gilbert Gold Mines, prenait le nom de Saint-Simon-les-Mines, également attribué à la municipalité créée en 1950. Celle-ci a été détachée de Saint-François-de-la-Beauce, de Saint-Benjamin, de Notre-Dame-de-la-Providence et de Saint-Georges-Est.

Si son nom évoque l'un des douze apôtres, Simon le Zélote, crucifié en Perse et dont la fête religieuse est célébrée le 28 octobre, et choisi pour un motif inconnu, l'élément Mines perpétue le souvenir de la fièvre de l'or, car l'endroit a été autrefois un site actif d'exploitation.

En 1979, la drague à godets de Saint-Simon, complètement inutilisée depuis 1974, était démantelée et vendue pour la ferraille. Ainsi disparaissait le témoin éloquent d'une autre époque. Saint-Simon-les-Mines, appellation couramment abrégée en Saint-Simon, a reçu le surnom de « Klondike de la Beauce », d'après le district du territoire du Yukon rendu si célèbre par ses gisements d'or à la fin du XIXe siècle.

Source :
Noms et lieux du Québec, ouvrage de la Commission de toponymie paru en 1994 et 1996 sous la forme d'un dictionnaire illustré imprimé, et sous celle d'un cédérom réalisé par la société Micro-Intel, en 1997, à partir de ce dictionnaire.

Date d'officialisation 1968-12-05

Spécifique Saint-Simon-les-Mines

Générique (avec ou sans particules de liaison)

Type d'entité Municipalité

Région administrative Chaudière-Appalaches

Municipalité régionale de comté (MRC) Beauce-Sartigan

Municipalité Saint-Simon-les-Mines (Municipalité)

Code géographique de la municipalité 29125

Latitude nord     Longitude ouest 46° 13' 00" 70° 41' 00"

Coordonnées décimales -70.68333      46.21667

Carte topographique 1/50 000 21L/02

Carte topographique 1/20 000 21L/02-0202

Nouvelle recherche

Date de la dernière mise à jour : décembre 2018

Québec

© Gouvernement du Québec, 2012