Retour aux résultats Version imprimable

Saint-Martin

Origine et signification Tapie au cœur de la MRC de Beauce-Sartigan, à 19 km au sud de Saint-Georges, sur les bords de la Chaudière, Saint-Martin est caractérisée par la présence de ruisseaux et de la rivière Shenley. L'industrie du bois de cèdre et la fabrication de meubles de style ancien et de plastique constituent les activités économiques principales de l'endroit.

Venus de la Touffe-de-Pins, qui allait devenir Notre-Dame-des-Pins, les premiers Martinois fondent la mission des Grandes-Coudées ou de la Grande-Coudée, appellation tirée d'un cours d'eau. La présence de longs méandres épousant la forme de grands coudes sur le cours d'eau où s'installent les premiers colons en 1860 a valu aux lieux cette dénomination originelle largement répandue dans la correspondance ecclésiastique du milieu du XIXe siècle. Par la suite, on met sur pied la paroisse de Saint-Martin-de-Tours ou Saint-Martin-de-la-Beauce, comme on la dénommait couramment, à compter de 1882. Érigée canoniquement en 1910 et civilement en 1911, elle allait donner son nom, sous une forme abrégée, à la municipalité de paroisse créée en 1912 et enclose en partie dans les cantons de Jersey, de Dorset et de Shenley. Le bureau de poste local est ouvert en 1882 sous la dénomination de Bolduc, en l'honneur de Joseph Bolduc (1847-1924), notaire, député aux Communes pour la Beauce (1876-1884), puis sénateur jusqu'en 1922.

Saint très populaire en France, dont le patronyme identifie là-bas pas moins de 485 villages et 3 667 paroisses, Martin de Tours (vers 316-397), évêque de Tours en 371, est vénéré comme le patron de la Beauce française. Père du monachisme français et introducteur du christianisme dans la Gaule romaine, cet ancien militaire d'Amiens est surtout connu par le rêve qu'il fit du partage de son manteau avec un pauvre, qui se révèle être Jésus. La proximité de Saint-Hilaire-de-Dorset a sans doute influencé le choix de cet hagionyme, car c'est l'évêque Hilaire de Poitiers (vers 315-vers 367) qui ordonna le prêtre Martin.

Source :
Noms et lieux du Québec, ouvrage de la Commission de toponymie paru en 1994 et 1996 sous la forme d'un dictionnaire illustré imprimé, et sous celle d'un cédérom réalisé par la société Micro-Intel, en 1997, à partir de ce dictionnaire.

Date d'officialisation 1968-12-05

Spécifique Saint-Martin

Générique (avec ou sans particules de liaison)

Type d'entité Municipalité de paroisse

Région administrative Chaudière-Appalaches

Municipalité régionale de comté (MRC) Beauce-Sartigan

Municipalité Saint-Martin (Municipalité de paroisse)

Code géographique de la municipalité 29045

Latitude nord     Longitude ouest 45° 58' 00" 70° 39' 00"

Coordonnées décimales -70.65      45.96667

Carte topographique 1/50 000 21E/15

Carte topographique 1/20 000 21E/15-0202

Nouvelle recherche

Date de la dernière mise à jour : novembre 2018

Québec

© Gouvernement du Québec, 2012