Retour aux résultats Version imprimable

Saint-Joachim

Origine et signification Cette municipalité de paroisse de la Côte-de-Beaupré se situe à l'est de Beaupré. Ses grandes prairies marines accueillent chaque automne et chaque printemps des milliers d'oiseaux migrateurs qui y font escale dans leur périple vers des cieux plus cléments et lors de leur retour. Blotti au pied du cap Tourmente, l'endroit était connu sous la dénomination de Cap-Tourmente avant 1673. La première attestation du nom de la paroisse de Saint-Joachim figure en 1684 dans une lettre de monseigneur de Laval, premier évêque de Québec, qui, par ailleurs, y fait installer une importante école d'arts et métiers. Érigée canoniquement en 1721, par suite de son détachement du territoire de Sainte-Anne-de-Beaupré, la paroisse transmettra sa dénomination à la municipalité de paroisse établie en 1845, abolie en 1847 et rétablie en 1855. Il en va de même pour le bureau de poste local ouvert en 1861, qui deviendra, en 1976, Saint-Joachim-de-Montmorency. Comme Joachim, selon la tradition, avait épousé Anne, mère de la Vierge Marie, tout naturellement les autorités religieuses ont retenu son nom pour identifier la paroisse détachée de Sainte-Anne-de-Beaupré. Un des premiers endroits colonisés des environs, Saint-Joachim, qui forme la limite est de la Côte-de-Beaupré, servait de grenier à blé pour les Québécois, au début de la colonie. Bien que détruits par les frères Kirke en 1628, les lieux retrouvent leur vocation agricole avec l'établissement de la Petite Ferme en 1668, à l'instigation de monseigneur de Laval. Saint-Joachim compte une très belle église, construite après celle qui fut brûlée par les Anglais en 1759. De nos jours, si l'agriculture y fleurit toujours, la présence de la réserve nationale de faune du Cap-Tourmente de même que l'observation des oies attirent de nombreux visiteurs.

Source :
Noms et lieux du Québec, ouvrage de la Commission de toponymie paru en 1994 et 1996 sous la forme d'un dictionnaire illustré imprimé, et sous celle d'un cédérom réalisé par la société Micro-Intel, en 1997, à partir de ce dictionnaire.

Date d'officialisation 1968-12-05

Spécifique Saint-Joachim

Générique (avec ou sans particules de liaison)

Type d'entité Municipalité de paroisse

Région administrative Capitale-Nationale

Municipalité régionale de comté (MRC) La Côte-de-Beaupré

Municipalité Saint-Joachim (Municipalité de paroisse)

Code géographique de la municipalité 21020

Latitude nord     Longitude ouest 47° 03' 00" 70° 51' 00"

Coordonnées décimales -70.85      47.05

Carte topographique 1/50 000 21M/02

Carte topographique 1/20 000 21M/02-0101

Nouvelle recherche

Date de la dernière mise à jour : octobre 2018

Québec

© Gouvernement du Québec, 2012