Retour aux résultats Version imprimable

Île Sainte-Thérèse

Origine et signification Île du Richelieu située à environ 8 km en amont du bassin de Chambly, dans les limites de la ville de Saint-Jean-sur-Richelieu. En 1665, une série de fortifications de pieux sont construites sur la rivière Richelieu par les soldats du régiment de Carignan-Salières. Henri de Chastelard, marquis de Salières, dirige les travaux d'érection du fort Sainte-Thérèse, ainsi nommé parce qu'on le termine le 15 octobre, jour de la fête de sainte Thérèse d'Avila. En 1666, le fort a servi de point d'appui et de poste de ravitaillement lors de deux expéditions menées contre les Iroquois. Le fort est abandonné peu de temps après. En 1752, Louis Franquet parle des bâtiments qui subsistent et les dit « en assez bon état ». En 1760, les Britanniques incendient la fortification. L'endroit est nommé Sainte-Thérèse. Aujourd'hui encore, on ne peut préciser l'emplacement exact du fort. Il serait situé sur la terre ferme, rive gauche du Richelieu, en face de l'île Sainte-Thérèse à laquelle il a donné son nom.

Source :
Itinéraire toponymique de la Vallée-du-Richelieu, 1984.

Date d'officialisation 1968-12-05

Spécifique Sainte-Thérèse

Générique (avec ou sans particules de liaison) Île

Type d'entité Île

Région administrative Montérégie

Municipalité régionale de comté (MRC) Le Haut-Richelieu

Municipalité Saint-Jean-sur-Richelieu (Ville)

Code géographique de la municipalité 56083

Latitude nord     Longitude ouest 45° 21' 51" 73° 15' 35"

Coordonnées décimales -73.25972      45.36417

Carte topographique 1/50 000 31H/06

Carte topographique 1/20 000 31H/06-0101

Nouvelle recherche

Date de la dernière mise à jour : décembre 2018

Québec

© Gouvernement du Québec, 2012