Retour aux résultats Version imprimable

Sainte-Rita

Origine et signification À 32 km au sud-est de Trois-Pistoles, près de Saint-Jean-de-Dieu, dans la région de Rivière-du-Loup, occupant la partie sud-est de la MRC des Basques, on retrouve la municipalité de Sainte-Rita dont le territoire comprend une trentaine de lacs, notamment les lacs Saint-Jean et des Îlets, ainsi que quelques cours d'eau tels les ruisseaux Noir, Saint-Jean Nord et la rivière des Trois Pistoles. L'actuelle municipalité de Sainte-Rita tire son nom de la paroisse fondée en 1910 et érigée canoniquement en 1922. Toutefois, à ses débuts, la paroisse était connue, pour un motif obscur, sous l'appellation de Sainte-Philomène-de-Raudot, modifiée en 1924 à la demande du curé de l'époque. Comme sainte Rita ou Rite de Cascia portait, selon les historiens, les deux dénominations, le changement s'en est trouvé facilité. Sainte Rita ou Rite (1381-1457) – cette dernière graphie figure dans le texte officiel de l'érection – est une dame romaine qui, après la mort de son mari et de ses deux fils, entre au couvent des Augustines de Cascia. Elle y mourra après une vie d'austérité, marquée au coin d'une grande souffrance. Sa canonisation, en 1900, coïncide avec les débuts de la colonisation des lieux et on peut y déceler une relation de cause à effet. Sur le plan municipal, ce n'est qu'en 1963 que l'endroit prendra son nom et son statut présents, puisque le territoire avait été érigé en 1948 à titre de municipalité de Raudot. Cette appellation évoque Jacques (1638-1728) et Antoine-Denis Raudot (1679-1737), simultanément intendants de la Nouvelle-France de 1705 à 1710; le premier termine son mandat en 1711, alors que le second demande son rappel à Pontchartrain en 1710. Ils se sont partagé les responsabilités ainsi : le père, Jacques, conservant la justice, la police et les affaires générales, alors que le fils, Antoine-Denis, s'octroyait les finances, le commerce et la marine. Préalablement, leur patronyme avait été attribué au canton proclamé en 1919 dans lequel la municipalité de Sainte-Rita se situe. Jadis, on surnommait l'endroit le Labyrinthe ou la Biringue, en raison des zigzags que dessine la route qui y conduit. Les Ritois peuvent compter sur la présence de plusieurs scieries ainsi que sur les attraits qu'exerce le lac Saint-Jean auprès des villégiateurs.

Source :
Noms et lieux du Québec, ouvrage de la Commission de toponymie paru en 1994 et 1996 sous la forme d'un dictionnaire illustré imprimé, et sous celle d'un cédérom réalisé par la société Micro-Intel, en 1997, à partir de ce dictionnaire.

Date d'officialisation 1968-12-05

Spécifique Sainte-Rita

Générique (avec ou sans particules de liaison)

Type d'entité Municipalité

Région administrative Bas-Saint-Laurent

Municipalité régionale de comté (MRC) Les Basques

Municipalité Sainte-Rita (Municipalité)

Code géographique de la municipalité 11015

Latitude nord     Longitude ouest 47° 57' 00" 68° 55' 00"

Coordonnées décimales -68.91666      47.95

Carte topographique 1/50 000 21N/15

Carte topographique 1/20 000 21N/15-0101

Nouvelle recherche

Date de la dernière mise à jour : décembre 2018

Québec

© Gouvernement du Québec, 2012