Retour aux résultats Version imprimable

Portneuf
Nécessite l'installation du plugiciel Google Earth

Origine et signification La nouvelle ville de Portneuf a été créée le 4 juillet 2002. Elle est issue du regroupement de la ville de Portneuf et de la municipalité de la paroisse de Notre-Dame-de-Portneuf. Le texte qui suit est celui qui avait été rédigé pour décrire l'ancienne ville de Portneuf; nous vous invitons à consulter aussi la rubrique de l'ancienne municipalité de la paroisse de Notre-Dame-de-Portneuf. Cette ville industrielle, qui comporte une importante papeterie sur son territoire, est implantée à l'embouchure de la rivière Portneuf, dans la région du même nom, à 61 km à l'ouest de Québec, entre Cap-Santé et Deschambault. À l'origine, le territoire était habité et fréquenté par des Amérindiens, probablement des Iroquois. Le nom Portneuf provient de celui de la seigneurie concédée, en 1647 (confirmation d'un acte effectif dès 1636), par la Compagnie de la Nouvelle-France à Jacques Leneuf de La Poterie (1606-après 1685) qui a occupé plusieurs fonctions, entre autres celle de gouverneur suppléant de Trois-Rivières de 1645 à 1662. Les premiers Portneuviens s'étant établis vers 1640 à l'embouchure de la rivière « port neuf » (vers 1641), port nouveau, à un endroit qu'ils dénomment Port et dont l'aménagement aurait vraisemblablement commencé en 1636. Leneuf de La Poterie aurait ajouté la dernière syllabe de son nom pour former Portneuf, orthographié surtout Port Neuf ou Port-Neuf dans des documents des XVIIe et XVIIIe siècles, suivant Pierre-Georges Roy. Le bureau de poste local porte ce nom depuis 1817. Ultérieurement, la paroisse érigée canoniquement en 1861, verra son appellation, Notre-Dame-de-Portneuf, transférée à la municipalité de paroisse créée en 1863 et dont celle du village a été détachée en 1914, laquelle conservera uniquement Portneuf lors de l'obtention de son statut de ville en 1961, reflétant en cela un usage répandu. Jadis, les Portneuviens étaient reconnus comme d'habiles constructeurs de grands vaisseaux et le commerce du bois y était important. Aujourd'hui, l'endroit demeure un centre commercial et industriel fort actif de la région de Portneuf. Voir : Notre-Dame-de-Portneuf (municipalité de paroisse).

Source : Noms et lieux du Québec, ouvrage de la Commission de toponymie paru en 1994 et 1996 sous la forme d'un dictionnaire illustré imprimé, et sous celle d'un cédérom réalisé par la société Micro-Intel, en 1997, à partir de ce dictionnaire.

Date d'officialisation 2002-09-18

Spécifique Portneuf

Générique (avec ou sans particules de liaison)

Type d'entité Ville

Région administrative Capitale-Nationale

Municipalité régionale de comté (MRC) Portneuf

Municipalité Portneuf (Ville)

Code géographique de la municipalité 34048

Longitude ouest     Latitude nord 71° 53' 00" 46° 42' 00"

Coordonnées décimales -71.88333, 46.7

Carte topographique 1/50 000 21L/12

Carte topographique 1/20 000 21L/12-0101

Ancien nom

  • Notre-Dame-de-Portneuf  (Municipalité de paroisse)

    Il est à noter que cette municipalité n'existe plus depuis le 4 juillet 2002. En effet, à cette date, la municipalité de la paroisse de Notre-Dame-de-Portneuf et la ville de Portneuf se regroupaient pour constituer la nouvelle ville de Portneuf. L'appellation Notre-Dame-de-Portneuf a toutefois été préservée et elle identifie maintenant un secteur correspondant au territoire de l'ancienne municipalité du même nom. Le texte qui suit est celui qui avait été rédigé pour décrire l'ancienne municipalité de la paroisse de Notre-Dame-de-Portneuf. Cette localité a été implantée dans la région de Portneuf, à mi-chemin entre Trois-Rivières et Québec, à une quinzaine de kilomètres à l'ouest de Donnacona. Jacques Leneuf de La Poterie (1606-après 1685) reçoit en concession la seigneurie de Portneuf en 1636, quelques mois avant son arrivée à Québec; l'acte de confirmation est sanctionné en 1647. Il faut probablement reconnaître une origine descriptive à l'élément Portneuf, orthographié « port neuf » sur une carte de Jean Bourdon vers 1641, lequel a très bien pu désigner ainsi la rivière, lui qui travaillait avec des documents et des actes. Les deux mots se sont soudés avant la fin du XVIIe siècle, car la carte de Deshayes de 1695 indique Portneuf pour cet endroit. Ainsi s'explique le motif d'attribution de l'appellation Notre-Dame-de-Portneuf, où l'élément Notre-Dame, traduit une grande dévotion mariale. D'abord attribuée à la paroisse de Notre-Dame-de-Portneuf érigée canoniquement en 1861, cette dénomination devait être reprise en 1863 pour identifier la municipalité de la paroisse homonyme, dont s'est détachée la municipalité du village de Notre-Dame-de-Portneuf en 1914, devenue la ville de Portneuf en 1961. La municipalité constitue un centre encore largement agricole.

Nouvelle recherche

Date de la dernière mise à jour : mars 2014

Québec

© Gouvernement du Québec, 2012