Retour aux résultats Version imprimable

Parc de Mon-Oncle-Antoine

Origine et signification Ce parc est situé sur la rue du Lac-Noir, non loin de l'intersection de la rue Saint-Désiré. Son nom reprend le titre du film réalisé par Claude Jutra en 1970; il se déroule dans les années 1940 à Black Lake, maintenant un secteur de Thetford Mines.

Claude Jutra (Montréal, 1930 – id., 1986) occupe une place importante parmi les grands cinéastes québécois. Son père, un éminent médecin, est aussi titulaire de la chaire de radiologie à l'Université de Montréal, et son grand-père maternel est le registraire du Collège des médecins de la province de Québec. C'est donc naturellement, mais sans grande conviction, qu'il s'inscrit à la Faculté de médecine de l'Université de Montréal, même s'il préfère les arts, passion qu'il partage avec sa mère, à la science. D'ailleurs, c'est au cours de ses études qu'il amorce sa carrière cinématographique en réalisant un court film d'aventure intitulé Le dément du lac Jean-Jeunes, avec un ami de collège, Michel Brault, en 1947; ce dernier deviendra aussi un des grands réalisateurs du Québec. Claude Jutra obtient son diplôme de médecine cinq années plus tard, mais décide de se lancer corps et âme dans le cinéma.

En 1953, il rédige le scénario de la première œuvre dramatique pour la télévision intitulée L'école de la peur. Puis, c'est le début de son association périodique avec l'Office national du film (ONF), en 1954. Après un séjour en Europe, pendant lequel il travaille auprès de grands réalisateurs comme François Truffaut, Claude Jutra revient au Québec et se lance dans la production indépendante de longs métrages. Parallèlement à sa profession de scénariste, Claude Jutra est aussi acteur, réalisateur et directeur de la photographie. De son œuvre cinématographique, mentionnons Il était une chaise, coréalisé avec Norman McLaren (1957), À tout prendre (1963), film qui lança le nouveau cinéma québécois, Mon oncle Antoine (1970), désigné en 1984 comme le plus grand film canadien de l'histoire, Kamouraska (1973), Bonheur d'occasion (1983) et La Dame en couleur (1984). Au cours de sa carrière, Claude Jutra reçoit plusieurs marques de reconnaissances, dont le prix Victor-Morin et le prix Albert-Tessier.

Date d'officialisation 2010-11-12

Spécifique Mon-Oncle-Antoine

Générique (avec ou sans particules de liaison) Parc de

Type d'entité Parc public

Région administrative Chaudière-Appalaches

Municipalité régionale de comté (MRC) Les Appalaches

Municipalité Thetford Mines (Ville)

Code géographique de la municipalité 31084

Latitude nord     Longitude ouest 46° 02' 29" 71° 21' 24"

Coordonnées décimales -71.35669      46.04142

Carte topographique 1/50 000 21L/03

Carte topographique 1/20 000 21L/03-0101

Nouvelle recherche