Retour aux résultats Version imprimable

Manawan
Nécessite l'installation du plugiciel Google Earth

Origine et signification Adopté le 8 janvier 1991 par le ministère des Affaires indiennes et officialisé par la Commission de toponymie, le 10 octobre 1996, Manawan constitue l'adaptation graphique de la forme Manouane, selon le système d'écriture normalisée de la langue atikamekw. Située en Haute-Matawinie, à quelque 72 km au nord-ouest de Saint-Michel-des-Saints, cette réserve indienne tire son nom de la rivière Manouane dont les sources se trouvent à proximité. Sa localisation sur la rive du lac Métabeskéga explique sans doute l'appellation d'origine, Metapeckeka, qu'on retrouve dans des documents datant du milieu du XIXe siècle. Metapeckeka est un mot de langue atikamekw qui signifie savane qui sort d'une baie et pourrait s'expliquer par le fait que le lac était souvent parsemé d'îles flottantes formées de matériaux végétaux que les vents détachaient des rives. Manouan, pour sa part, dans la même langue, signifie lieu où l'on ramasse des œufs. Il est tiré des racines man pour cueillir, ramasser et waw ou wawan (forme plurielle) pour œufs. Il semble que, déjà en 1850, Manawan était le lieu de rassemblement de familles venues de Wemotaci. De là, les groupes se séparaient à nouveau pour rejoindre chacun son territoire de chasse hivernal. L'arrivée de compagnies forestières, vers 1870, amène la sédentarisation de quelques familles sur le site. La Compagnie de la Baie d'Hudson s'y installe en 1871 et une réserve indienne est officiellement créée en 1906. Une exploitation forestière sans cesse croissante et la construction de grands barrages provoqueront, dans les années 1950, une sédentarisation encore plus grande. Le village prend alors de plus en plus d'importance et revêt l'allure qu'il conserve encore aujourd'hui. Relié depuis 1973 à Saint-Michel-des-Saints par la route, Manawan se retrouve ainsi désenclavé mais par le fait même soumis de façon plus sensible aux influences méridionales. Quelques autres toponymes québécois, de langue montagnaise ou crie ceux-là, remontent à la même origine. Un affluent de la Péribonka et le lac qui en constitue la source portent en effet le nom de Manouane. La rivière Kanaaupscow, affluent de la Grande Rivière qui se jette dans la baie James, a aussi déjà porté le nom de Maniwan et, phénomène intéressant, deux des nappes d'eau qui l'alimentent s'appellent Lac Wawa et Lac des œufs. Le lac Ossokmanuan, en territoire terre-neuvien, identifié Assikomanuan sur une carte de 1873 décrivant les explorations du père Babel y est aussi accompagné de la mention lac aux nids de Betci (pour Becs-Scie); dans ce cas, on est donc passé de l'œuf au nid. Enfin, l'île Manowin, de l'archipel des Sept Îles, tirerait son origine du même phénomène.

Date d'officialisation 1996-10-10

Spécifique Manawan

Générique (avec ou sans particules de liaison)

Type d'entité Réserve indienne

Région administrative Lanaudière

Municipalité régionale de comté (MRC) Matawinie

Municipalité Manawan (Réserve indienne)

Code géographique de la municipalité 62802

Longitude ouest     Latitude nord 74° 23' 00" 47° 13' 00"

Coordonnées décimales -74.38333, 47.21667

Carte topographique 1/50 000 31O/01

Carte topographique 1/20 000 31O/01-0201

Ancien nom

  • Manouane  (Réserve indienne)

Nouvelle recherche

Date de la dernière mise à jour : mars 2014

Québec

© Gouvernement du Québec, 2012