Retour aux résultats Version imprimable

Estcourt

Origine et signification De forme irrégulière, le canton d'Estcourt longe la frontière canado-américaine à l'extrémité du segment rectiligne qui se rapproche le plus du rivage sud du Saint-Laurent. Partiellement limité à l'ouest par le lac Pohénégamook, ce territoire dont le relief culmine à 625 m est sillonné de vallées profondes de plus de 200 m, entre autres, celles des ruisseaux Sec, Providence et de la rivière Bleue. Tout près de la frontière sont implantés les villages de Sully et d'Estcourt. Ce nom de lieu rappelle la mémoire de James Bucknall Bucknall Estcourt (Londres, 1802 ‑ près de Sébastopol, Ukraine, 1855), officier et arpenteur. Il fut nommé commissaire britannique chargé de la délimitation de la frontière entre les États-Unis, le Nouveau-Brunswick et le Bas-Canada dont le tracé avait été prévu en vertu du traité de Webster-Ashburton, en 1842. Proclamation : 1866.

Source :
Noms et lieux du Québec, ouvrage de la Commission de toponymie paru en 1994 et 1996 sous la forme d'un dictionnaire illustré imprimé, et sous celle d'un cédérom réalisé par la société Micro-Intel, en 1997, à partir de ce dictionnaire.
BURANT, « Jim, Estcourt, James Bucknall Bucknall », Dictionnaire biographique du Canada en ligne (Consulté le 2010-01-28).

Date d'officialisation 1968-12-05

Spécifique Estcourt

Générique (avec ou sans particules de liaison)

Type d'entité Canton

Région administrative Bas-Saint-Laurent

Municipalité régionale de comté (MRC) Témiscouata

Municipalité Rivière-Bleue (Municipalité)

Code géographique de la municipalité 13025

Latitude nord     Longitude ouest 47° 30' 00" 69° 10' 00"

Coordonnées décimales -69.16666      47.5

Carte topographique 1/50 000 21N/11

Carte topographique 1/20 000 21N/11-0102

Nouvelle recherche

Date de la dernière mise à jour : décembre 2018

Québec

© Gouvernement du Québec, 2012