Retour aux résultats Version imprimable

Wôlinak

Origine et signification La réserve indienne de Wôlinak est située sur la rive sud de la rivière Bécancour, à 20 km à l'est de Trois-Rivières. Longtemps désignée elle-même sous le nom Bécancour, elle devait reprendre son nom traditionnel en 1984. Il faut dire que Wôlinak remonte à des temps très anciens puisqu'on relève la variante graphique Ouanouinac dans une correspondance de 1704. C'est à l'invitation de l'intendant Beauharnois que les Abénaquis laissent, cette année-là, leur village d'Amisokantik, maintenant Farmington Falls, au Maine, pour venir s'installer dans la seigneurie de Bécancour. Les terrains nécessaires à leur établissement leur sont officiellement concédés par le seigneur Pierre Robineau, en 1708. Wôlinak qu'on retrouve déjà ainsi orthographié dans New Familiar Abenakis and English Dialogues publié par le chef Joseph Laurent, en 1884, signifie « la baie ». D'une superficie d'environ 0,8 km², la réserve comprend une plantation d'environ 35 000 pins. L'artisanat, la fabrication de sacs d'écoliers en cuir et de produits de fibre de verre, des canots en particulier, représentent les principales activités économiques de la communauté.

Source :
Noms et lieux du Québec, ouvrage de la Commission de toponymie paru en 1994 et 1996 sous la forme d'un dictionnaire illustré imprimé, et sous celle d'un cédérom réalisé par la société Micro-Intel, en 1997, à partir de ce dictionnaire.

Date d'officialisation 1984-09-06

Spécifique Wôlinak

Générique (avec ou sans particules de liaison)

Type d'entité Réserve indienne

Région administrative Centre-du-Québec

Municipalité régionale de comté (MRC) Bécancour

Municipalité Wôlinak (Réserve indienne)

Code géographique de la municipalité 38802

Latitude nord     Longitude ouest 46° 19' 00" 72° 25' 00"

Coordonnées décimales -72.41666      46.31667

Carte topographique 1/50 000 31I/08

Carte topographique 1/20 000 31I/08-0101

Nouvelle recherche

Date de la dernière mise à jour : novembre 2018

Québec

© Gouvernement du Québec, 2012