Retour aux résultats Version imprimable

Seigneurie de Sainte-Anne-De La Pérade
Nécessite l'installation du plugiciel Google Earth

Origine et signification Cette seigneurie a été concédée à Edmond de Suève et Thomas Tarieu de Lanaudière par l'intendant Jean Talon, le 29 octobre 1672. Son étendue est de 1 lieue ½ de front sur 1 lieue de profondeur, à la rivière Sainte-Anne. Selon l'acte de concession, le seigneur de Lanaudière aurait acheté ces terres du sieur Amelin (Hamelin) en 1672, alors que ce dernier les détenait depuis 1670. Une augmentation de 3 lieues de profondeur est accordée à Marguerite Denis, veuve de Thomas Tarieu de Lanaudière, par le gouverneur Frontenac et l'intendant Champigny, le 4 mars 1697. Les îles devant la seigneurie sont annexées à cette dernière le 6 avril 1697, ce qui sera confirmé le 30 octobre 1700. L'ordonnance du 8 janvier 1710, accorde à Pierre-Thomas Tarieu de la Pérade la jouissance des îles devant la seigneurie, alors que le coseigneur, François Chorel de Saint-Romain, dit d'Orvilliers, se voit débouter. Une augmentation, au 30 octobre 1700, correspond à la seigneurie Tarieu.

Source : Seigneuries et fiefs du Québec : nomenclature et cartographie, 1988.

Date d'officialisation 1983-02-03

Spécifique Sainte-Anne-De La Pérade

Générique (avec ou sans particules de liaison) Seigneurie de

Type d'entité Seigneurie

Région administrative Mauricie

Municipalité régionale de comté (MRC) Les Chenaux

Municipalité Sainte-Anne-de-la-Pérade (Municipalité)

Code géographique de la municipalité 37205

Longitude ouest     Latitude nord 72° 25' 00" 46° 41' 00"

Coordonnées décimales -72.41666, 46.68333

Carte topographique 1/50 000 31I/09

Carte topographique 1/20 000 31I/09-0201

Nouvelle recherche

Date de la dernière mise à jour : octobre 2014

Québec

© Gouvernement du Québec, 2012